Se former, une évidence ?

Se former, une évidence ?

Démarrer une formation est loin d’être une évidence. « Se former », c’est quelque part changer de forme, sortir de ses habitudes. Alors, lorsqu’on a déjà suivi des études, que l’on a acquis un diplôme et de l’expérience professionnelle, est-ce simple de se replonger dans de nouvelles matières, d’acquérir de nouveaux outils au risque de mettre de côté ceux que l’on maitrise déjà ? La réponse est non, ce n’est pas simple. Mais c’est pourtant une nécessité… Et cela l’est davantage encore dans des métiers liés à l’informatique.

Tous les jours, les métiers de l’informatique sont au cœur de nos activités. Que ce soit pour nos loisirs ou notre vie professionnelle, les nouvelles  technologies  de  l’information et de la communication (TIC) ont envahi notre quotidien.

Or ces métiers connaissent de profondes mutations dans le monde numérique d’aujourd’hui, qu’il s’agisse de l’adoption de nouvelles technologies, de l’arrivée de nouveaux acteurs, de la diversification des sources de recettes ou de l’évolution des modèles d’activité économique. Une gamme toujours plus diversifiée de services et d’applications est proposée aux utilisateurs, particuliers comme entreprises, pour répondre à leurs besoins en matière d’information, de communication et de loisirs.

Difficile dans ce contexte de ne pas voir la nécessité de rester vigilant, de s’informer, de se former…  Que l’on soit déjà en activité, en reconversion, en recherche d’un nouvel emploi ou que l’on se lance dans une nouvelle activité, la maitrise de ces outils, même s’ils sont annexes à notre activité principale, constitue un avantage indéniable.

Les personnes qualifiées dans les TIC sont fortement recherchées: le nombre d’entreprises œuvrant dans ce secteur connaît une croissance constante, et les emplois aussi. Mais la demande ne provient pas seulement des entreprises spécialisées. On recherche ces travailleurs dans tous les types d’entreprises (banque, compagnies d’assurances, organismes gouvernementaux, etc.).

On constate d’ailleurs à la fois une croissance de l’emploi pour plusieurs professions (programmeurs, graphistes, concepteurs, etc.), mais également la création de nouvelles professions, comme webmaster, développeurs d’applications mobiles, etc.

Enfin, se former, c’est avant tout s’enrichir personnellement. Par l’exploration de nouveaux procédés ou la découverte d’outils, c’est à la rencontre de soi-même que l’on va. C’est enfin se donner toutes les chances de trouver sa place dans un monde qui est en constante évolution.

Quelques photos

Nos partenaires